Gestion pour compte de parcelles-1
Retour

03 juin 2021 -

Agraé prend en charge votre exploitation de A à Z

Pour ceux qui ne peuvent pas assumer au quotidien le travail sur leur exploitation, Agraé prend le relais. Avec son réseau d’ETA partenaires, ce nouveau service de gestion pour compte suit et fait réaliser toutes les interventions culturales.

Agraé : entre délégation de travaux, conseils et suivi

Au sein de la coopérative Noriap, Agraé est une prestation de services agricoles. Agraé assure conseils et suivis de délégations de travaux dans le cadre de gestion pour compte d’exploitations, pour les agriculteurs qui ne peuvent pas assurer, au quotidien, les travaux sur leurs parcelles. Une fois les attentes de l’agriculteur définies, Agraé prend le relais et trouve le prestataire le plus adapté, en terme de proximité et de matériel adapté au type de cultures de l’assolement, au sein de son réseau d’Entrepreneurs de Travaux Agricoles, sélectionnées pour le sérieux et la qualité de leur travail. Agraé est l’unique interlocuteur de l’agriculteur et se charge de la gestion au quotidien des parcelles, par exemple en organisant les approvisionnements en semences et produits phytosanitaires pour que l’ETA les ait en temps et en heure. Si l’agriculteur paie directement ses intrants, il n’a pas besoin d’avoir un local phyto sur son exploitation.

 

Un réseau de prestataires sérieux

Choisie pour sa proximité et le sérieux de son travail, l’ETA décide et effectue les différentes interventions culturales. Agraé assure le suivi de la qualité des travaux par des tours de plaine réguliers. Si jamais les prestations n’étaient pas à la hauteur des attentes, Agraé a l’obligation de trouver une autre ETA. En parallèle du suivi technique, Agraé se charge également de l’administratif, en réalisant les différentes déclarations, comme la PAC, et assiste l’exploitant en cas de contrôle.

Même s’il ne réalise pas lui-même les travaux, l’agriculteur garde un œil sur ce qui a été réalisé grâce à Smag Farmer, un logiciel destiné à la gestion des exploitations, à la traçabilité et au respect des obligations de déclarations. Sur ce logiciel, l’ETA enregistre tous les travaux réalisés. Ainsi, l’agriculteur peut suivre le bon déroulé des interventions culturales. « S’il veut faire le tour de ses parcelles, en consultant Smag Farmer, il pourrait vérifier le délai de réentrée après une application phytosanitaire par exemple » donne en exemple Christophe Oste.

 

Un bilan annuel sur l'accompagnement

Faire appel aux services d’Agraé coûte de 15 à 30 €/ha/an selon les missions effectuées. « Pour 30€ on s’occupe de tout, du semis à la moisson », chiffre Christophe Oste. A cette somme, il faut ajouter, en moyenne, 400€/ha pour le prestataire. « Le client décide s’il veut travailler avec un forfait à l’hectare quelle que soit la culture ou au réel, poursuit le responsable d’Agraé. Ce choix est imposé au prestataire ». Par contre, le prestataire est libre dans l’organisation de ses interventions. Par exemple, il peut choisir de traiter à bas volume s’il est équipé pour. «On laisse l’entrepreneur libre du choix de ses interventions, car, en amont, nous avons validé la qualité et le sérieux de son travail ». Une fois par an, avant la moisson, Agraé et l’exploitant font le point sur l’année culturale, élaborent le prochain assolement, prévoient les approvisionnements nécessaires. « On travaille sur les marges nettes, pour optimiser, trouver des pistes d’amélioration », conclut Christophe Oste.

GESTION D'EXPLOITATION
Agraé : solution de gestion pour compte
Je découvre Agraé