Élevages laitiers  le Cube tient ses promesses !-1
Retour

Éleveurs Laitiers: exploitez vos données et dégagez un meilleur revenu grâce au Cube

Le Cube est une solution digitale qui analyse en continu les données de l'élevage, pour permettre aux éleveurs d'améliorer la performance de leur atelier laitier. Les premières analyses de groupe utilisateurs indiquent un gain moyen par exploitation de 9 200 euros par an, grâce notamment à l'amélioration de la productivité, de la qualité du lait et une optimisation de l’âge des génisses au premier vêlage.

De 2000 à 20 000 euros de gains

L’ambition du service Le Cube, lancé en 2018 et élaboré par Novial, est de proposer un conseil plus réactif et plus personnalisé aux exploitations laitières, en s’appuyant sur une meilleure valorisation de l’ensemble des données disponibles. L’éleveur et son conseiller définissent une feuille de route pour l’année avec des objectifs précis et traduits en gains économiques. « A ce jour, les 80 éleveurs engagés dans la démarche ont tous amélioré leur rentabilité, annonce Anne-Sophie Erhard, analyste Le Cube. Nous avons calculé une moyenne annuelle par exploitation de 9 200 euros de gains supplémentaires. En fonction de la taille des exploitations et des objectifs travaillés, la fourchette de gains varie de 2000 à 20 000 euros. »

La marge sur coût alimentaire améliorée de 20 euros

Parmi les leviers de progrès économique activés, se trouvent souvent l’amélioration de la productivité laitière et des taux protéique et butyreux. En effet, ces critères influencent très directement la paye mensuelle du lait. L’augmentation du volume de lait ne fait pas partie des objectifs chez tous les éleveurs. Toutefois, calculée en moyenne sur l’ensemble des exploitations adhérentes au Cube, elle est de +0,1 litre par kilo de matière sèche ingérée sur l’année 2019. Cela se traduit par une augmentation de la marge sur coût alimentaire de 20 euros/1000 litres.

 Une production laitière optimisée

Parmi les premiers résultats observés chez les adhérents Le Cube, on note une amélioration de la productivité laitière et des taux protéique et butyreux

 

Une bonification de 4,60 euros aux mille litres via les taux

Du côté des taux, leur maintien est un enjeu, particulièrement en période estivale. En moyenne sur l’année, le taux butyreux a gagné 0,6 point et le taux protéique 0,5 point sans dégradation de la production laitière. Cela correspond à une hausse du prix du lait de +4,60 euros/1000 litres, soit un gain économique moyen de 3 600 euros, sur le total de 9 200 euros.

Moins de temps improductif chez les génisses

Parce qu’elles génèrent des charges (estimées à 48 euros/mois/animal) sans produire de revenu, les génisses sont un atelier à optimiser dans beaucoup d’exploitations. Pour réduire leur période improductive, l’âge au premier vêlage doit être programmé le plus tôt possible. « Les éleveurs ayant travaillé sur cet objectif dans le cadre du Cube ont gagné entre un et six mois sur l’année, ce qui représente un gain économique moyen de 2 800 euros » constate Anne-Sophie Erhard. Quant à la baisse du taux de renouvellement du troupeau et de l’effectif de génisses, Le Cube ne dispose pas encore de données suffisantes sur ce point.

15 % de mammites évitées

La philosophie de la démarche du Cube est de ne plus être seulement dans la résolution des problèmes, mais dans l’anticipation et la prévention. Ainsi, l’accompagnement des éleveurs engagés a consisté aussi dans certains cas à mettre en place des mesures préventives sur le plan sanitaire. Par exemple la bonne utilisation du colostrum des mères pour éviter la mortalité des veaux. Autre exemple : la réduction des mammites grâce aux mesures d’hygiène à la traite et à la vaccination. « A travers les résultats de Gestion technico-économique des exploitations dite GTE, il est possible de chiffrer le coût global d’une mammite, à la fois en termes de coût du traitement et de perte de production » souligne Anne-Sophie Erhard. En 2019, les éleveurs du Cube ont réduit le nombre de mammites de 15 % en moyenne.

Un investissement rapidement compensé

Une première enquête de satisfaction auprès des éleveurs du Cube a été menée: cette enquête sera renouvelée car la démarche est encore très récente. Toutefois, le taux de satisfaction dépasse 90 % et révèle que le type d’accompagnement proposé était attendu, et que le service apporté est globalement au rendez-vous de la promesse. 

 

L’adhésion au service Le Cube est pour le moment proposée à un tarif unique de 99 euros/mois : un investissement susceptible d’être rapidement compensé par les gains réalisables. A l’avenir, le système de tarification devrait être enrichi avec des options en lien notamment avec le niveau d’équipement de l’exploitation en objets connectés et le volume de données traitées.

Simulateur
Évaluez votre potentiel de gains avec Le Cube
J'évalue mes gains potentiels